La classification du manga

La première grande classification des mangas se fait par l’âge du public cible. On parlera dans ce cas de classification démographique, ou classification par démographie. Relativement semblable au système PEGI pour les jeux-vidéo, ce système se subdivise également en fonction du sexe du public visé. Grâce à cette classification, le lecteur peut très vite savoir si le manga correspond à ce qu’il désire lire. Couplée à la classification par genres, la classification démographique est très efficace pour les éditeurs qui désirent cibler un certain public.Manga Neko

Le  shōnen ou shōnen manga  ( jeune garçon)

Pour nous autres Occidentaux, le terme shōnen est employé pour caractériser les mangas destinés à un public masculin âgé de 8 à 18 ans. Également écrit Shounen quand il est écrit en wāpuro rōmaji (une romanisation de la langue japonaise), certains mangas appartenant à cette classification démographique peuvent, chez certains éditeurs, s’adresser à un public plus âgé que le public japonais.

On y retrouve plusieurs sous genre:

    • Le nekketsu est l’un de ses sous-genres les plus populaires. On peut décrire le style comme le voyage initiatique qui révélera la transcendance du statut du personnage principal.
    • Le gakuen qui désigne les mangas se déroulant en milieu scolaire.
    • Le méchas, il s’agit de robots géants pilotés par des héros inspirés par des séries comme Goldorak.
    • Le pantsu (parfois aussi appelé « harem ») c’est un genre comique dans lequel un garçon maladroit passe par des aventures rocambolesques pour séduire une jeune fille à l’origine inaccessible.
    • Le ecchi regroupe les œuvres qui exploitent le thème de la sexualité. Généralement pour créer un effet comique, la sexualité s’utilise aussi de façon érotique dans ce genre.
    • Le hentai sont les œuvres proposant des représentations explicites de relations sexuelles et les œuvres de nature pornographique

Le shōjo ou shōjo manga  ( jeune fille)

Entrent dans cette catégorie les mangas ayant pour cible éditoriale de jeunes adolescentes entre 8 et 18 ans. Utilisé pour le public occidental, ce mot désigne un ensemble d’œuvres qui possèdent des propres caractéristiques et canons.

 

Le seinen ou seinen manga  ( jeune homme)

Ce terme regroupe toutes les œuvres dont la cible est le jeune adulte ayant un âge compris entre 15 et 30 ans et étant de sexe masculin. Il arrive néanmoins que le genre Seinen soit destiné à des personnes plus âgées.

 

Le Josei  (jeune femme)

Ce terme regroupe toutes les œuvres dont la cible est le jeune adulte ayant un âge compris entre 15 et 30 ans et étant de sexe féminin. Il arrive cependant que le genre Josei soit destiné à des personnes plus âgées.

 

Le Kodomo   (enfant)

Pour ce qui est des mangas, on utilisera ce terme uniquement pour les pays non japonisants et signifie simplement que l’œuvre cible un public jeune, généralement des enfants de moins de 10 ans, et ce indépendamment de leur sexe. Au Japon, ce que nous appelons le genre kodomo est en réalité divisé en trois sous-genres, à savoir :

  •     nyūyōji ou yōji pour les enfants de 0 à 8 ans
  •     jōji  pour les jeunes filles
  •     danji pour les jeunes garçons

sources: http://www.geek-it.org/genres-classification-manga/